L'actualité immobilière en Savoie
22 déc

Comment faire visiter pour vendre votre appartement à Tignes ?

Weiße Küche mit Holzelementen

Vous projetez de vendre votre appartement de Tignes aux pieds des pistes ? Simplement vous hésitez… Ce logement est occupé par un locataire, les choses seront donc peut-être moins simples. C’est certain. Toutefois, même si un locataire est en place, vous êtes en droit de vendre. Vous pouvez décider de le vendre loué (et là attention, malheureusement, ces biens-là se vendent moins chers) ou de signifier son congé pour vente six mois avant la fin de son bail à votre locataire. Selon la loi, il n’a pas le choix, il doit partir. Alors évidemment, quelle que soit la solution que vous choisirez, il faudra bien faire visiter votre logement. Dans le second cas, vous pourriez attendre que le locataire soit parti, mais vous perdrez un temps précieux…
On ne va pas vous mentir, faire visiter avec un locataire en place est un peu plus compliqué. Cela demande de la patience et un peu de psychologie. Votre locataire ne peut se soustraire aux visites, mais si certains locataires sont très accueillants et disponibles, d’autres le sont beaucoup moins. Vous allez donc devoir tenir compte de ses horaires de travail, de son emploi du temps, sachant que vous ne pouvez exiger qu’il vous laisse un jeu de clé. Bien sûr, selon la loi, vous êtes dans votre bon droit. Mais vous n’avez pas le choix : malheureusement, vous êtes dépendant de votre locataire.

Que dit la loi ?
La loi du 6 juillet 1989 qui réglemente les rapports entre locataires et propriétaires encadre les visites du logement durant le préavis. Ainsi, durant cette période, vous pouvez faire visiter votre logement, pas plus de deux heures par jour, les jours ouvrables, pour assurer sa relocation ou sa vente. Ce qui exclut les dimanches et jours fériés, mais pas le samedi.

Pas question de débarquer à l’improviste
Faites le point sur ses disponibilités. Établissez un planning. Et montrez-vous conciliant, seule solution pour qu’il vous ouvre sa porte. Ensuite, informez-le des rendez-vous à venir à l’avance. Évitez de lui envoyer un texto la veille. Entre nous, c’est la seule solution pour faire valoir vos droits, car si vous saisissez le tribunal, il n’ouvrira plus sa porte et vous perdrez un temps précieux.

O.D. / Bazikpress © deepvalley

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée